Forum destiné aux comédiens de doublage amateur francophones. Machinima, fandubbing, etc.


Salut à tous, je suis un branleur !

Partagez
avatar
RaveNine

Messages : 21
Date d'inscription : 18/08/2013
Age : 19

Salut à tous, je suis un branleur !

Message  RaveNine le Mer 23 Oct 2013 - 5:48

J'ai longuement hésité à ne rien marquer dans ce post, juste pour le troll.
J'ai décidé de me re-présenter pour votre malheur, parce que je vais beaucoup écrire, je sens. Vous allez voir x'3
Pour vous apprendre à me connaitre, je vous propose de découvrir un des éléments qui me caractérise le mieux: mes moments de solitude.
Quand je ne suis pas en train de m'astiquer la nouille devant www.filmdeboule.com (OUI, L'ADRESSE EST FICTIVE. Z'AVEZ CRU QUOI ? j, de geeker, ou de faire mon dalleux de fille (Comme tous les geeks), il m'arrive de faire un truc bizarre qu'on appelle réfléchir.
Je vais donc vous proposer de me découvrir, moi, et mon incroyable génie.
Je précise que l'intégralité de ce qui est dit ci-dessus est à prendre au second degrés.

Qu'est-ce donc que l'amitié ? L'amitié est une interaction, vous diront certains. L'amitié est un sentiment, vous diront d'autre. Je pense que l'amitié se base sur un équilibre d'opposé/commun qui eux-même se base sur une évolution lié au passé de chacun. En effet. L'insociabilité, chez un de mes amis, est sûrement lié à un problème au cours de sa scolarité, un événement relativement difficile, et traumatisant, qui l'empêche de communiquer avec les autres. Ce problème peut évidemment être réglé par la voie psychologique, bien que pseudo-scientoc sont bien plus souvent des connards que des savants. Théoriquement, on peut considérer que le manque de confiance en soi de ce même ami renforce son incapacité à établir des liens avec d'autres personnes, bien que ces deux problèmes n'émanent pas toujours de la même source. Dans bien des cas, en effet, l'amitié se base sur une mise en confiance, naissant d'un dialogue avec une personne avec qui l'on se trouve des points communs, ou des opposés d'où naissent une curiosité, et une attirance, dans certains cas. En fait, notre cerveau peut stocker des informations sur environs 150 personnes appartenant à notre cercle privé, alors c'est dire si ces attirances sont communes. Si je vous parlais d'un de mes amis, et d'une expérience étonnante qu'il a su faire au cours de son adolescence, vous seriez étonné. En effet, le point de vue, et l'avis, jouent un rôle très important dans l'établissement d'une relation amicale. Si on vous dit "Ce mec est un connard.", essayerez vous, par exemple, de sympathiser avec lui ? Bien, non. Alors que cette personne peut être extrêmement sympathique, et votre ami pourrait bien avoir mal interprété ses propos, ou l'avoir rencontré dans un mauvais contexte. C'est un cas de figure similaire à celui du superficiel. En effet, vous aurez des idées reçues sur une personne parce qu'elle est différente. Et là, se pose un problème. La naissance de la discrimination. La différence est difficile à accepter, mais ironiquement, une personne différente de soi est bien souvent difficile à oublier. Cette discrimination, qui s'étend du communautarisme au racisme fait parti de chacun d'entre nous, et au final, l'action en elle même d'entrer en contradiction avec ça serait juste anti-libertaire. Or, le libertarianisme (J'aurais plutôt appelé ça Libertarisme, mais bon.) est essentiel au bon développement d'un individu. Si on l'isole, peu importe la cause il devient fou. Et un individu peut très facilement être isole, aujourd'hui. Et ce, pour de multiple raison, que certains abrutis peuvent juger comme étant valable, au final. Certains choisissent l'extrême droite, dans le domaine politique, pour exprimer le fait qu'ils soutiennent un système aliénant, qui nous mène à notre perte, malheureusement. Et ces messieurs-là, qui choisissent l'extrême droite, se revendiquent comme fier d'être "blancs", dans leurs extrêmes, et "fier d'être français", dans leurs versions les plus softs. Seulement, je ne vois pas la fierté à brandir un étendard fièrement, comme un imbécile en beuglant "La France aux français.", puisque le concept même de nation est aliénant et anti-libertaire. Le concept de nation, et de gouvernement, d'ordre figé et stable amène simplement et purement à la destruction de tout ce qui fait de chacun d'entre nous des êtres humains. Il est donc paradoxale de voir qu'un système prônant l'unicité ne soit pas unifié au final sur la totalité, la globalité de la terre. L'amitié repose donc sur une base de respect, d'humour, et d'amour, au final. Si l'on aimait pas nos amis, ils ne seraient pas nos amis. Je pense avoir développer la globalité de mon sujet.

Voilà pour la partie "Moi et le bordel dans ma tête." Maintenant, moi, en tant que "doubleur" et "réalisateur".

Et bien, je possède une chaine YouTube, que j'utilise principalement pour mettre en scène (à l'arrache) mes délires avec mes potes.

http://www.youtube.com/channel/UC3wusG2lRIsNjhYW2i3VP0w/videos

Sinon, j'ai une voix medium-aigu, en tant que jeune adolescent de 15 ans, et puis, j'ai une mini-démo pour vous :
http://vocaroo.com/i/s04palNvxKrp

    La date/heure actuelle est Jeu 27 Juil 2017 - 2:43